26 façons de cuisiner une escalope de dinde

Marinée avec des épices, transformée en boulettes croustillantes, glissée dans un club-sandwich, ou fourrée de fromage, l’escalope de dinde comme de poulet se transforme à l’envi. Avec sa saveur douce et neutre, cette dernière permet toutes sortes d’assaisonnements et de préparations. La preuve en 20 recettes.En cuisine, les escalopes de dinde et de poulet méritent incontestablement leur place en haut du podium lorsqu’il s’agit de protéines faciles à préparer. On les sert accompagnées de légumes et/ou céréales pour un dîner complet en tour de main.Que faire avec une escalope de dinde ou de poulet ? Il existe mille et une façons de préparer une escalope de dinde ou de poulet. On peut la recouvrir de crème onctueuse, la paner avec de la chapelure ou la préparer à la milanaise. Pour davantage de saveur, on la fait cuire dans une sauce au choix, au curry par exemple, ou on la fourre de fromage à l’instar de l’incontournable cordon bleu maison. Vous avez des invités pour le dîner ? Recouvrez simplement vos escalopes de farce aux champignons avant de les rouler en paupiettes. Pour l’apéro, on les coupe en morceaux qu’on pique à l’aide d’un bâtonnet en bois, de façon à obtenir de jolies petites brochettes. Et pour les plus pressé·es d’entre nous, les escalopes panées font également une excellente garniture de sandwich ou tacos maison, idéal pour une version à emporter.Quels accompagnements pour mon escalope ?Si le combo classique crème-champignon fait des ravages pour accompagner nos escalopes, il est loin d’être la seule option. Purée maison, légumes sautés, riz, pâtes en sauce, salades customisées ou encore gratins en tous genres… on laisse parler son imagination. Entre deux tranches de pain ou au sein d’une galette de maïs, l’escalope de poulet se marie parfaitement avec un peu d’avocat, une cuillerée de mayonnaise et quelques feuilles de laitue. Avec l’escalope, tous les coups sont permis à condition bien sûr, de respecter la saisonnalité des aliments. En plus de contribuer au respect de l’environnement, ce réflexe permet de consommer des plats en accord avec les besoins de notre organisme, sur un point de vue nutritionnel.