Publicité

La pomme de terre est-elle un légume ou un féculent ?

La pomme de terre est-elle un légume ? Féculent ? Les deux à la fois ? On fait le point.

Avant toute chose, reprenons les bases. Sont appelés « légumes » des « plantes potagères dont certaines parties peuvent entrer dans l’alimentation humaine » selon le Larousse.
Les « féculents » sont aussi des aliments d’origine végétale dont les glucides dits « complexes » les font entrer dans cette catégorie.
 
Si les légumes sont la grande « famille », les féculents en sont une « sous-catégorie ». Ceci étant dit, cette sous-catégorie se divise et s’étend aussi en 3 parties élargies : les aliments issus des céréales comme le riz, le pain, la semoule, ou encore le boulgour ; les légumineuses comme les pois chiches, fèves, lentilles, haricots blancs ou flageolets ; et les pommes de terre.
 
Mais attention, d’autres légumes entrent dans cette catégorie comme le panais, potimarron, topinambour ou manioc. Certains fruits sont aussi classés dans la catégorie « féculents » à l’image de la banane plantain et la châtaigne.

La différence entre légumes et féculents

C’est la quantité d’amidon (les glucides) présente dans l’aliment qui détermine la classification en « légume » ou « féculent ». La quantité de glucides des divines patates les catégorise en féculents, quand ses nombreuses fibres alimentaires et micronutriments s’apparentent aux taux des légumes. À y perdre son latin !
La pomme de terre pourrait donc être classifiée comme un légume-féculent ou « assimilé féculent », histoire de mettre tout...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi