Détox de sucre : Les 3 astuces d'une scientifique pour des pâtisseries saines

Mauvais pour la santé, mauvais pour la silhouette? On a toutes essayé d'arrêter le sucre. En consommer sans danger, c'est pourtant possible, il suffit de suivre les conseils des experts. Explications.

Ex-accro au sucre et scientifique de formation, Bérengère Philippon, autrice de « Je réussis ma détox sucre » (tomes 1 et 2, éd. Larousse) et créatrice du compte Instagram @0sucre_et_igbas, nous livre ses astuces et nous donne trois recettes de desserts à faible index glycémique (IG).

À lire aussi >> Faut-il investir dans une balance connectée ?   

Les sucrants : « Je réduis généralement les quantités indiquées de 30 % sans que cela impacte le goût, et davantage si la recette contient du chocolat, des fruits, des épices (extrait de vanille, cannelle…). Parmi les alternatives naturelles au sucre habituel : le sucre de bouleau, sans fructose ni glucose, le sirop de yacon, issu d'un tubercule bien pourvu en fibres prébiotiques… »              

Les matières grasses : « Elles font chuter l'IG global de la recette, rassasient plus vite, apportent de la douceur et développent les arômes, ce qui permet également de moins sucrer. J'utilise des huiles d'olive ou de noisette, qui peuvent être chauffées (le goût de l'olive disparaît à la cuisson), des purées d'oléagineux (amandes, noisettes…), sources de fibres, des crèmes végétales (coco, cajou, amande…), idéales pour les flans. »              

Les farines : « Une alternative aux farines de blé raffinées (T45 ou T55) qui affichent un IG élevé ? Associer farine intégrale (blé, épeautre, quinoa…) et poudre d'amandes ou de noisettes. Autre option : la farine d'orge mondé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles