Publicité

Laury Thilleman blessée par des critiques sur son physique : "Elle a un sourire de cheval !"

Master of Ceremony French TV host Laury Thilleman speaks on stage during the 38th Victoires de la Musique, the annual French music awards ceremony, at the Seine Musicale concert hall in Boulogne-Billancourt, on the outskirts of Paris, on February 10, 2023. (Photo by Bertrand GUAY / AFP) (Photo by BERTRAND GUAY/AFP via Getty Images)
Laury Thilleman blessée par des critiques sur son physique : "Elle a un sourire de cheval !" (Photo by Bertrand GUAY / AFP) (Photo by BERTRAND GUAY/AFP via Getty Images)

Aux commandes de "La fête de la musique 2023", émission de France 2 diffusée à l'occasion de ce mercredi 21 juin, Laury Thilleman a été élue Miss France en 2011, à 19 ans. Paradoxalement, même si elle est couronnée reine de beauté, la jeune femme se retrouve exposée du jour au lendemain et victime de critiques blessantes sur son physique.

Il y a bientôt douze ans, la jeune bretonne Laury Thilleman, 19 ans, recevait le titre de "plus belle femme de France". Mais à peine la couronne posée sur sa tête et l'écharpe autour des épaules, la nouvelle reine de beauté a été la cible de remarques extrêmement dures sur son physique.

Vidéo. Laury Thilleman révèle en quoi Miss France lui a "fait gagner quelques années sur la vie"

"Tu te demandes s'il n'y a pas une part de vérité dans la critique..."

"À l'époque, on m'a critiqué sur mon nez, sur mes dents. C'est une sacrée claque quand tu reçois plein de réflexions du genre 'C'est quoi ce nez ?', 'Elle a un sourire de cheval !', c'était d’une telle violence !" s'est exclamée Laury Thilleman dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, ce mercredi 21 juin.

D'autant plus que ces phrases appuient sur les complexes de la jeune femme : invitée sur le plateau de Buzz TV du Figaro Live, en octobre 2021, elle s’est ainsi livrée sur deux éléments de son visage qu'elle a mis du temps à aimer : "J'ai jamais trop kiffé mon nez, mais je m’y fais maintenant. Et j'ai beaucoup trop de dents mais je souris à la vie !", a-t-elle plaisanté.

Exposée avec l'émission Miss France, celle qui a été élue par une majorité de français comme "la plus belle femme de France", passe de l'anonymat aux paillettes en quelques secondes et reçoit brutalement un flot de commentaires sur son apparence, dont certains très vexants. Un phénomène étrange pour celle qui est désormais animatrice et journaliste -mais qui dit avoir toujours le syndrome de l'imposteur- : "Tu as 19 ans et en 3 ou 4 heures de temps, tu deviens la jeune femme la plus médiatisée de France. Tu ne sais pas poser, on te maquille d’une certaine façon alors que tu ne te maquilles jamais donc tu ne te reconnais pas. Et tu lis forcément les commentaires : c'est ta seule valeur, et tu te demandes toujours s'il n’y a pas une part de vérité dans la critique...", a-t-elle expliqué à Télé-Loisirs.

"Tout le monde pense que je suis "full féminine""

Si Laury Thilleman a dû jouer le jeu de la féminité exacerbée, du moins au minimum durant l'année qui a suivi son couronnement, la jeune femme a rapidement prôné le naturel, le bien-être et le fait d'accepter ses défauts.

Vidéo. Camille Cerf : "J’ai pleuré en voyant mes photos sans retouches après mon année Miss France. Je ne pensais pas que j’avais autant de cellulite"

Très sportive et affirmée depuis petite, l'animatrice assure avoir renforcé ces caractéristiques après Miss France, ce qui lui a aussi permis de prendre confiance en elle et de mieux gérer les critiques : "Maintenant je prends du recul... Je me sens bien mieux aujourd’hui ! J'ai un fort taux de "yang" en moi (on ne dit plus "garçon manqué" maintenant). Tout le monde pense que je suis "full féminine" mais je pense que j'ai toujours ce truc en moi un peu naturellement, et qui s'est exacerbé après Miss France... J'ai envie de dire : 'Moi aussi, je peux être un bonhomme !'"

À lire aussi :

>> Iris Mittenaere, critiquée sur ses vergetures : "Ne soyez jamais complexés par un truc aussi naze"

>> Élodie Gossuin victime de sexisme : "Je me suis entendu dire : 'Va remettre tes porte-jarretelles et démissionne'"

>> Anne Marivin est contre Miss France, mais retouche ses photos : "Je suis moins indulgente envers moi-même"